Cérémonie de présentation des voeux du samedi 7 janvier 2017 Discours de M. Jean-Pierre VERAN, Maire de Cotignac

IMG_6304

Cérémonie de présentation des vœux

Samedi 7 janvier 2017

Mes chers collègues, Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Je remercie Monsieur Olivier AUDIBERT-TROIN, Député de la 8ème circonscription du Var,

Tous les élus du Conseil Municipal,

Les maires des communes voisines, Messieurs Patrick GENRE Maire de Carcès, Romain DEBRAY Maire d’Entrecasteaux, Bernard SAULNIER Maire de Le Val, Christophe CARRIERE Maire de Sillans-la-Cascade,

Le Capitaine LEWANDOWSKI, Adjoint au Commandant de la Gendarmerie de Brignoles,

Le Major PETITCOLIN, Commandant de la communauté de brigades de Carcès-Barjols,

Le père curé de la paroisse,

Monsieur le Chef de Corps des Sapeurs-Pompiers,

Monsieur le Président et les membres du Comité Communal des Feux de Forêt,

Monsieur Michel JEAN, Inspecteur de l’Education Nationale,

Mesdames et Messieurs les enseignants,

Les Présidentes et Présidents des associations,

Le personnel communal.

Et celles et ceux qui voudront bien m’excuser de ne pas les citer.

Je m’adresse aussi ce soir aux nouveaux arrivants à Cotignac. Je les assure de tout notre soutien et de notre disponibilité. Nous les recevrons en mairie début février, vraisemblablement le 3 ou le 4 février, autour du verre de l’amitié.

Nous voilà réunis pour cette traditionnelle présentation des vœux de l’année.

C’est pour moi un grand plaisir de vous retrouver aussi nombreux et en même temps un encouragement pour toute l’équipe que j’ai l’honneur de conduire.

Cette année, j’ai souhaité que nous partagions ensemble toutes les réalisations qui ont été le fruit d’un travail constant des différents responsables élus à leur poste, sans oublier nos collaboratrices et collaborateurs que je remercie particulièrement du travail qu’ils accomplissent avec sérieux et compétence, en suivant au rétro projecteur les phases importantes de 2016.

Des investissements conséquents au cours de cette année où malgré une baisse des aides de nos partenaires, Etat, Département, nous avons investi près de 1.600.000 €, sans faire appel à l’emprunt et sans augmentation d’impôt.

Ce n’est pas un satisfecit mais une constatation que vous pourrez vérifier dans le budget de la commune où grâce à une gestion rigoureuse, nous avons pu passer de 740.000 € d’investissements en 2014, puis 1 million en 2015, à presque doubler en 2016.

Cela nous a permis de conforter le rocher à hauteur de 200.000 €, de réaliser à l’entrée du village un poste de police parfaitement intégré et en harmonie avec l’Office de Tourisme. Rappelez-vous l’année dernière à pareille époque, le bâtiment en mauvais état qui n’était pas à l’image de notre beau village de caractère.

Et puis, quelque chose qui nous tenait à cœur et qui fait plaisir à notre jeunesse, la réhabilitation complète du stade des Verdares où la pelouse synthétique donne un autre impact et une autre image à ce lieu particulièrement fréquenté par les joueurs mais aussi les familles, amis, etc, qui aiment à se retrouver dans ce cadre idyllique à quelques mètres du cœur du village.

Nous poursuivrons l’aménagement des vestiaires et des sanitaires en faisant une salle qui permettra aussi à nos jeunes de se retrouver, les moins jeunes aussi pourront partager ce lieu, le tout devant être terminé à la fin de ce mois ou au début du mois de février.

Trois réalisations phares mais aussi des travaux conséquents effectués par notre équipe des services techniques que je remercie particulièrement car ils ont tous œuvré pour des résultats superbes :

  • l’aménagement du 3ème étage de la mairie avec la création de 5 bureaux et une salle de réunion,

  • l’aménagement de l’espace d’accueil du théâtre du rocher,

  • le Cercle des Arts insonorisé et avec la mise en place d’une plateforme pour permettre le déroulement de quelques spectacles en période hivernale,

  • le parquet dans la salle du 2ème étage du Grainage.

Nous n’avons pas oublié notre environnement en procédant à des travaux conséquents d’effacement des lignes électriques route d’Entrecasteaux et rue des Jardins.

Sans oublier l’amélioration du matériel avec l’achat de 2 véhicules, un fourgon aménagé pour les travaux d’électricité, de plomberie et autre et un camion acheté tout récemment, juste avant Noël.

En 2016, nous avons aussi développé les éclairages de Noël et je pense qu’avec satisfaction, vous avez pu remarquer les belles illuminations qui sont en place.

Vous constaterez que nous nous efforçons d’effectuer des travaux pour améliorer notre cadre de vie qui nous est si cher et que nous voulons préserver et à ce titre-là, j’aborderai la prochaine mise en place du Plan Local d’Urbanisme qui a fait l’objet de très nombreuses réunions de concertation à tous les niveaux. Un commissaire enquêteur sera à la disposition de celles et ceux qui le souhaitent entre le 1er février et le 6 mars. Les jours de permanence seront affichés en mairie, vous pourrez également les consulter sur le site Internet de la commune et ils seront publiés dans la presse.

Quant à 2017, c’est avec fierté que je vais vous présenter le projet de la future école primaire regroupant les classes maternelles et élémentaires.

Cette réalisation marquera vraisemblablement notre mandat. C’était un engagement de campagne, c’était aussi une attente de plusieurs années. Après avoir obtenu déjà des financements conséquents, nous avons, à l’unanimité des membres présents au dernier conseil municipal du 22 décembre, voté cette future réalisation qui s’étalera sur 2 ans, 2017 et 2018, pour être prête dès la rentrée de septembre 2018 et qui permettra de mutualiser les services : une seule cantine, une seule direction, mais cela, c’est la volonté de l’Education nationale à partir de 2018. Un espace remarquablement aménagé et certainement une des plus belles écoles du département, construite entre 1882 et 1886 sous Jules FERRY, homme politique français auteur des lois de la 3ème République, rendant l’instruction obligatoire gratuite et l’enseignement laïque.

Dans un premier temps, 2 classes pour l’école maternelle et 4 classes pour l’école élémentaire, avec une grande salle multi activité, une cuisine moderne aménagée à côté du restaurant et vous constaterez que sur le plan architectural, tout s’inscrit parfaitement dans l’environnement majestueux de notre rocher.

Tout est prévu sur le plan de la sécurité, de la transition énergétique et nous règlerons aussi les problèmes de circulation sans oublier la partie des potences électriques qui seront supprimées dans ce secteur.

C’est un projet qui a fait l’objet d’une consultation pour le choix de l’architecte. 14 architectes ont répondu, 3 ont été retenus et 1 a été choisi, le cabinet CAIRE à La Seyne-sur-Mer.

Nous étudierons en même temps au cours de l’année 2017 la faisabilité d’une médiathèque en lieu et place de l’actuelle école maternelle et qui sera un véritable lieu de vie au cœur du village.

Une étude a d’ailleurs été confiée au CAUE (Conseil Architecture Urbanisme Environnement).

Le projet d’implantation d’une maison médicale à l’entrée du village, comprenant la vente d’un terrain de 482 m² pour la pharmacie, qui a été actée au dernier conseil municipal.

Avec le prix de vente, nous investirons dans des travaux pour un ensemble cohérent avec la réhabilitation de la maison existante en vue d’aménager 3 bureaux dont 1 kinésithérapeute, 1 cabinet d’infirmières et le dernier pour un médecin.

Ce choix paraît judicieux car la maison médicale est d’actualité mais mérite quand même une réflexion. En effet, il faut obligatoirement l’accord de financement de l’Agence Régionale de Santé, ce qui est difficile et aussi une volonté de tous les acteurs, kinésithérapeute, infirmière et médecin.

C’est pour cela que la solution que nous envisageons permettra à chaque praticien de s’installer sans contraintes administratives, la commune restera propriétaire du bâtiment et percevra un loyer.

Outre les nombreuses réalisations municipales, il faut ajouter pour l’année à venir la réfection complète de la crèche, financée par la Communauté de Communes du Comté de Provence à hauteur de 130.000 €, ce qui permettra d’avoir un bâtiment en conformité et dans les règles actuelles pour les crèches d’accueil sachant que Cotignac sera en capacité de prendre en compte 15 enfants.

Je voudrais maintenant m’adresser aux associations dont je salue la présence nombreuse de présidents et de membres qui tout au long de l’année apportent une dynamique conséquente.

De très belles manifestations dont la première édition du Bessillon Trail Challenge, sans oublier la Foulée de Cotignac le 14 juillet, la soirée rock, la fête locale organisée par le Comité de la Fête de Cotignac qui a été créé en 2016 et que je tiens à féliciter, la Fête du coing, les Amis de Cotignac qui comme chaque année ont organisé l’exposition de crèches, ce qui permet de dynamiser le village pendant la période hivernale, plus de 2.000 personnes sont venues visiter l’exposition de crèches et le village provençal.

Cette année, les subventions seront étudiées en fonction de la situation financière de chaque association.

Une année riche au niveau culturel avec principalement la deuxième édition du Printemps des Arts avec des artistes régionaux et le Festival du Rocher qui a réuni le cinéma, le théâtre et la musique et qui a connu un très grand succès.

Cette année encore, le centre aéré a accueilli plus de 100 enfants, auxquels se sont adjoints des enfants d’Entrecasteaux, répartis sur les petites vacances, les vacances d’été, un séjour au ski et un séjour en Corse pour les plus grands.

80 enfants participent aux NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) dont le coût annuel est d’environ 7.800 € mais ce service est entièrement gratuit pour les familles.

30 enfants en moyenne bénéficient de l’aide aux devoirs dans le cadre de la garderie périscolaire.

Le recensement de la population se déroulera à Cotignac du 19 janvier au 18 février 2017. Vous allez recevoir la visite d’agents recenseurs. Il sera muni d’une carte officielle et il est tenu au secret professionnel. Je vous remercie de lui réserver le meilleur accueil.

Ce recensement permet d’établir les populations légales de chaque commune, de fournir des données sociodémographiques détaillées. Les résultats éclairent les décisions publiques en matière d’équipements collectifs (écoles, etc.).

Vos réponses resteront confidentielles, elles seront protégées par la loi et seront soumises à l’INSEE pour établir des statistiques rigoureusement anonymes.

Enfin, quelque chose que vous attendez impatiemment, le bulletin municipal qui sera distribué dans les jours à venir et qui est le fruit de toute une équipe municipale avec la mise en place et la confection par Susana et Stéphane que je tiens personnellement à remercier car ce travail n’est pas une mince affaire, c’est effectivement une tâche de plusieurs mois.

Dans le cadre de l’intercommunalité, nous avons inauguré le 16 septembre dernier le centre Aquavabre à Brignoles qui a déjà enregistré plus de 70.000 entrées. De plus nous avons des créneaux pour les scolaires, depuis la rentrée de septembre 2016, 18 élèves de l’école maternelle et 22 élèves de l’école élémentaire s’y sont rendus.

Cette année 2017 sera marquée par la mise en place de la Communauté d’Agglomération de la Provence Verte, regroupant 3 Communauté de Communes : Comté de Provence dont Cotignac fait partie, Sainte-Baume-Mont-Aurélien et Val d’Issole, soit une population de plus de 92.000 habitants.

Le démarrage sera difficile mais cette structure suit l’évolution actuelle avec l’obligation depuis 2016 de ne plus avoir de communes isolées. Certes nous comprenons les enjeux pour demain mais avant tout nous lutterons toujours pour que la commune soit connue et reconnue car elle est pour vous, elle est pour nous le lien nécessaire et indispensable. Nous veillerons surtout pour que cette Communauté d’Agglomération n’engendre pas d’augmentation et de charges trop importantes car le but, c’est de se regrouper pour mutualiser mais non pour augmenter les impôts. Sachez que j’y serai particulièrement attentif bien que ne représentant plus qu’une voix dans ce parlement où nous serons 52 élus représentés. Je souhaite qu’une majorité d’élus ait la même volonté affichée.

Nous allons cette année être amenés à choisir le Président de la République et nos députés. Période importante dans un contexte international préoccupant avec une montée en puissance prochaine des Etats-Unis et de la Russie.

Il faut que notre pays soit fort, il faut que l’Europe soit forte et je souhaite surtout que la prochaine gouvernance de notre pays soit marquée par plus de cohérence et moins de critiques. Croyez bien que quels que soient les courants de pensée, si c’était aussi facile de vaincre le chômage, de donner plus à chacun, les dirigeants politiques de quelque bord qu’ils soient, l’auraient fait.

Non, ce qu’il faut c’est plus de compréhension, plus de tolérance car quel que soit le résultat de la présidentielle, les dotations de l’Etat n’augmenteront pas et le chômage ne sera pas résorbé d’un coup de plume.

Soyons fiers de vivre dans un pays de liberté où l’expression de chacun est permise. Pensons en ce moment à ce qui se passe de l’autre côté de la Méditerranée.

Soyons conscients que trop nombreux de nos concitoyens sont dans la précarité mais notre système social permet à tout un chacun d’être soigné et aidé.

Dans cette période propice aux rencontres en famille, entre amis, je ne peux oublier les événements tragiques qui ont marqué notre pays le 14 juillet 2016 à Nice, la folie meurtrière d’un homme qui a tué 84 personnes au moment où des milliers de niçoises et niçois avaient les yeux levés vers le ciel illuminé par un magnifique feu d’artifice.

Et tout récemment dans des conditions quasiment identiques, la tragédie qui a touché nos amis allemands à Berlin et la tuerie du 1er janvier à Istanbul en Turquie.

Je me réjouis des rapports que nous avons avec les services de la Gendarmerie qui sont en parfaite coopération avec notre police et qui travaillent d’une manière efficace. Tout récemment, suite au drame qui a endeuillé le village de Saint-Antonin, ils ont pu très rapidement mettre la main sur un des malfrats, le mot n’est pas suffisant fort par rapport au geste incompréhensible auquel ils se sont livrés dans la nuit de la Saint Sylvestre qui est un moment de rassemblement et de joie entre tous, qui a touché une famille et tout un village qui ne pourra oublier ce qui s’est passé le 1er janvier 2017.

Pourquoi autant de violence ? Pourquoi autant de haine ?

Souhaitons que 2017 soit une année où nous retrouverons plus de sérénité, plus d’amitié, plus de fraternité, plus d’amour, avec plus de tolérance et plus d’écoute des uns et des autres et j’ajouterai plus de sagesse en citant Alexis de Tocqueville, homme politique et philosophe du 19ème siècle « Il y a plus de lumière et de sagesse dans beaucoup d’hommes réunis que dans un seul ».

Tels sont les vœux que je forme pour vous et pour toutes celles et ceux qui vous sont chers avec une pensée pour celles et ceux qui nous ont quittés au cours de l’année 2016.

Bonne année 2017.

Jean-Pierre VERAN,

Maire de Cotignac,

Conseiller départemental

Commentaires

Communication
Communication
Afin d'informer au mieux les cotignacéens et le grand public, le service communication de la commune assure ses missions auprès des citoyens en diffusant des informations de service public, l'actualité de la commune, la vie associative, culturelle et sportive. Pour plus d'informations : contact@mairiecotignac.fr