Le compteur Linky épaulé par l'Association des maires du Var

Var Matin le 13 février 2016

Dans le cadre de la mise en place des nouveaux compteurs dans le département, le président Jean-Pierre Véran a passé une convention de partenariat avec le directeur d’ERDF.

Linky, le nouveau compteur d’ERDF arrive dans le Var. 3500 foyers en sont déjà équipés. 700 000 le seront dans 5 ans. Pour que ce déploiementà l’échelle d’un département se déroule sans problème particulier, le gestionnaire a besoin de communiquer avec le plus grande nombre. Et dans la plus grande trasnparence. Pour aller dans ce sens, une convention a été passée, jeudi dans les locaux du conseil départemental, entre l’Association des maires du Var, représentée par son président Jean-Pierre Véran et Christian Groux, directeur ERDF Var. Les deux partenaires se sont juré fidélité et assistance, chacun pouvant épauler l’autre en cas de besoin. Une mission déjà remplie par ERDF qui conseille les collectivités territoriales dans leurs projets.

De son côté, l’association pourra, si le besoin s’en fait sentir, organiser des réunions publiques ou des interventions dans les conseils municipaux afin de présenter tous les avantages du compteur jaune. Et ils sont nombreux. Le compteur nouvelle génération est en effet capable de restituer, à ses clients, l’historique de leur consommation… Cela à J + 1. Défini comme le grand projet industriel de la France – sur le territoire national, 35 millions de foyers sont concernés – le compteur Linky « apporte des bénéfices et des bien fait aux familles. ERDF va investir 5 milliards dans l’opération et embaucher 10 000 personnes, dont une centaine dans le Var. On a d’ailleurs choisi d’aller plus vite dans le Var et les Alpes-Maritimes qui seront totalement équipés en cinq ans au lieu de six ailleurs », a souligné le directeur.

Consommation à la carte

Linky, c’est aussi la garantie d’être dépanné rapidement en cas de panne ponctuelle sur le réseau mais surtout de donner une topographie très précise de la consommation d’énergie avec des relevés détailleés pouvant être établis tous les quarts d’heure suivant le souhait du client. « Ce qui lui donnera la possibilité de piloter sa consommation », a assuré le responsable. Une consommation pouvant être commandée à la carte en fonction de différentes plages tarifaires… Et d’offres venues de divers fournisseurs.

Linky a ses partisans mais aussi ses détracteurs. Lesquels focalisent sur le piratage de données très personnelles ou s’inquiètent sur la prétendu nocivité des ondes émises par le boîtier jaune.

Christian Groux n’a occulté aucune question: « Les données sont cryptées par un système validé par les plus hautes instances françaises. Il ne peut y avoir d’intrustion. Elles sont et demeurent la propriété du client ». Quant aux « mauvaises » ondes, « arrêtons les rumeurs. Les courants porteurs en ligne circulent sur les fils électriques existants. Cette technologie est utilisée depuis 1960. Il n’y a pas d’onde », a insisté le directeur, revenant « sur le respect des normes sanitaires et de la réglementation. D’ailleurs nous ne refusions aucun débat, nous pouvons en parler ».

Aux maires, pouquoi pas, de faire le relais entre le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité en France et leurs administrés. Le temps presse. Linky va pointer le bout de son boîtier jaune en milieu d’année prochaine à Draguignan.

-J.J.

Linki article

Commentaires

Communication
Communication
Afin d'informer au mieux les cotignacéens et le grand public, le service communication de la commune assure ses missions auprès des citoyens en diffusant des informations de service public, l'actualité de la commune, la vie associative, culturelle et sportive. Pour plus d'informations : contact@mairiecotignac.fr